Les variables dans le SVI

Liste des variables pré-définies

@e164_caller : Numéro de l’appelant
@e164_service : Numéro du service
@langue : Langue au format ISO 639-1

Haut de page

Etape Configuration Localisation Point de vente

L’étape de configuration de Localisation Point de Vente permet de configurer les variables associées aux PDV correspondants soit via la localisation saisie (le client renseigne en amont son CP) soit automatiquement par nos services.

Liste des variables pouvant être utilisées dans cette étape :

adresse
telephone
email
nom
LPVson
LPVfax

Dans l’étape “Acheminement”, à la place de renseigner un numéro de téléphone, vous allez pouvoir renseigner une des variables ci-haut. Lors de l’acheminement de l’appel, on va alors pouvoir rediriger l’appel vers la bonne rubrique et donc le bon interlocuteur.

Haut de page

Etape variable


Les variables :

  • LEN : Longueur chaines
  • ADD(a, b) : Retourne a + b
  • SUB(a, b) : Retourne a – b
  • DIV(a, b) : Retourne a / b
  • MUL(a, b) : Retourne a * b
  • TIME() : Retourne timestamp courant
  • E164_FRANCE(e164) : transforme numéro e164 au format français
  • FRANCE_E164(num) : Transforme un numéro français en e164
  • CONCAT(a, b): Concaténation 2 chaines
  • CONCAT(a,b) => ab
  • POP(a,b) => Extrait premier élément, avec b ‘séparateur’
  • ORDONNE() => Ordonne caractères chaine
  • DEDOUBLONNE() => Dédoublonner la chaine

Variables particulières :

  • @si_etoile : permet de configurer l’identifiant de la rubrique vers laquelle on souhaite renvoyer la personne si elle presse la touche *.
  • @si_diese : permet de configurer l’identifiant de la rubrique vers laquelle on souhaite renvoyer la personne si elle presse la touche #.
  • @next : permet de configurer l’identifiant de la rubrique vers laquelle on souhaite renvoyer la personne immédiatement.

Utilisation

L’étape variable vous permet d’utiliser des fonctions de base, pour faire des choses trop spécifiques :

  • modifier le format des numéros pour vous, par défaut tout étant en e164, si vous souhaitez avoir du national lors de l’appel d’un webservice
  • configurer un timeout maximum sur une rubrique en boucle, afin d’en sortir à l’expiration de ce dernier
  • configurer un nombre d’itération maximum sur un rubrique qui bouclerait ….

Par exemple :
Si numéro du service est 33170200258
E164_FRANCE(@e164_service) => 0170200258
FRANCE_E164(E164_FRANCE(@e164_service)) => 33170200258

ORDONNE(‘12345420’) => 01223445
DEDOUBLONNE(ORDONNE(‘12345420’)) => 012345

POP(‘agenta;agentb;agentc’) => agenta

MAX_TIME=30 # on définit un temps max
TIMEOUT=ADD(TIME(),MAX_TIME) # on définit une date dans le futur + MAX_TIME secondes

Haut de page

Etape requête

L’étape requête permet d’appeler vos WebServices afin de déterminer le cheminement que va faire l’appel.

Par exemple : Si votre SVI demande à votre client de saisir le numéro de sa commande, on a faire une requête vers votre service pour connaître le statut de la commande et selon ce denier, renvoyer l’appel vers la bonne rubrique.

Il va y avoir différents protocoles d’échange d’information :

SOAP :

  • Méthode : Méthode de la ressource à appeler (ex: statut_commande)
  • Ressource : Adresse WSDL de la ressource SOAP (ex: http://www.axialys.com/soap.php?wsdl)
  • Variables en entrée : Doit être renseignées toutes les données que l’on va vous envoyer (cf les variables pré enregistrées). Les variables doivent être séparées par des “;”.
  • Variables en sortie : Cela va être les variables dans lesquelles on va stocker les variables que vous enverrez. Les variables doivent être séparées par des “;”. Attention cela ne peut pas être les variables pré enregistrées.
  • Les variables vont être associées dans l’ordre dont vous les aurez saisies.

GET :

  • Méthode : N’est pas utilisé
  • Ressource : adresse de la page à appeler
  • Variable en entrée : les variables doivent être séparées par des ; = Mettre toutes les données que l’on souhaite envoyer au client (cf variables près enregistrées)
  • Variable en sortie : 2 possibilités :
  • Vous pouvez donner la liste des variables que vous souhaitez qu’Axialys initialise avec les valeurs envoyés par votre Webservice. Si vous définissez deux variables : sur la page retournée il doit seulement avoir deux lignes dans le même ordre que les variables renseignées
  • (Méthode a utiliser de préférence) Vous pouvez utiliser la méthode @json qui permet de retourner les données sous la forme d’un objet au format json. Les différents paramètres de cet objet sont accessibles avec les variables sous la forme de la représentation d’une représentation hiérarchique avec des points.
  • Par exemple :
    {“dossier”:{“tel”:”33618000000″, “cmd”:”45674154″, “statut”:”envoyée”}, « retour”:”OK”}
    dossier.tel = “33618000000”
    dossier.cmd = “45674154”
    dossier.statut = “envoyée”
    retour = « OK”
    Il suffira de mettre une rubrique “filtrage” la variable statut pour envoyer vers la bonne rubrique selon le statut.

POST : Ce protocole reprend la même logique que GET les variables seront envoyées au format POST (non dans l’URL)

La différence entre le POST et le GET : Pour le protocole GET, il faut renseigner les variables au niveau de la ressource, contrairement au POST.
Exemple de page que vous pouvez configurer :

  • https://axialys.com/statut_commande?num=%s&e164=%s
  • variables : cmd;@e164_caller
  • Donc dans l’adresse, il faut définir l’ensemble des variables séparées par “&” et la valeur “%s”. Tous les “%s” seront remplacées par leur valeur.
  • Ce qui sera vraiment appelé ensuite sera par exemple : https://axialys.com/statut_commande?num=5456484&e164=33618221822
  • si cmd = 5456484 & le numéro de l’appelant est 33618221822

Haut de page